Astuces et conseils de Gemma Tattersall

Gemma Tattershall

 

La cavalière britannique nous livre ses conseils pour la remise en forme et l’entraînement de nos chevaux.

1 Sauter tous ses chevaux dans la carrière

Du jeune cheval à ses chevaux de tête, Gemma saute régulièrement dans sa carrière afin de développer la confiance et l’agilité de ses chevaux. « Ils apprennent à franchir dans la carrière tous les profils d’obstacles, parfois je ne fais que passer sur des barres au sol ou marcher dans un couloir de barres » nous dit Gemma. « Je fais beaucoup de petits exercices notamment avec des obstacles étroits et angulaires comme on peut en retrouver sur le cross. Je construits un parcours à la maison une fois par semaine, tous mes chevaux font l’exercice une fois. Si l’un des jeunes chevaux n’a pas compris l’exercice je peux recommencer le lendemain et constate souvent qu’il répètent mieux la deuxième fois que la première! »

2 Faire du fitness

Gemma s’astreint quotidiennement à quelques exercices physiques. Le plus efficient selon elle est le dénommé la planche. « Le corps est soulevé horizontalement au sol en prenant appui sur les avant- bras et sur les pieds, les jambes tendues et les genoux ne touchant pas le sol. J’essaie de faire la planche tous les jours » dit Gemma. » Cela m’a vraiment aidé avec mon dressage – je progresse parce que je suis plus solide dans mon corps donc capable de mieux me tenir. »

3 Donner les galops

Les chevaux qui font les épreuves de trois jours doivent être galopés de façon constante. « Plutôt que d’aller au galop une fois par semaine et faire de longues distances, je préfère les emmener deux fois par semaine sur des distances réduites et atteindre ainsi la fréquence cardiaque de 200bpm (battements par minute). Je le fais autant que je peux sans qu’ils soient trop fatigués. »

4 Etre constant et cohérent

« Il est important d’être cohérent et d’avoir une très bonne routine», explique Gemma. » Les chevaux n’ont jamais plus d’un jour de congé par semaine. Je veux qu’ils soient fit sans être sec dans leur corpulence. J’aime aussi qu’ils passent du temps en extérieur selon leur besoin, de sorte que certains ont quelques heures par jour, tandis que d’autres dorment dehors la nuit. »